Le 1er janvier à Yinchuan

Nous commençons par une visite de la ville et de ses boutiques, car il faut bien un temps pour le shopping, et, en Chine, les commerces sont ouverts tous les jours. La journée débute pour les employés par un petit footing suivi de l'hymne de la société (photo 1). La visite du marché (2) montre la coexistence du modernisme et de la tradition, que l'on retrouve avec cette vitrine de dentiste (3) qui expose dans des bocaux les dents qu'il a arrachées. Le modernisme se manifeste aussi par l'omniprésence de cyclomoteurs électriques (4) et de centres commerciaux gigantesques (5). Le déjeuner est une fondue mongole dans un restaurant du centre ville (6).

Le journal local rend compte en première page du concert de la veille. Le concert du jour sera donné dans le grand théâtre, soirée privée pour les invités du gouverneur de la région autonome de Ningxia. Malgré ses dimensions, la salle a une bonne acoustique et le concert est particulièrement réussi.

Ce cinquième concert termine la tournée. Après un dîner et une dernière nuit à l'hôtel, nous allons repartir le lendemain pour Pékin (réveil à 5h).

Page précédente - Page suivante